Photos machine Enigma

Enigma est une machine électromécanique portable d’origine allemande.

(Source Wikipédia)

Faisant appel à des rotors montés sur cylindres pour le chiffrement et le déchiffrement de l’information. Plus précisément, Enigma est une famille de machines, car il en a existé de nombreuses et subtiles variantes. Enigma fut commercialisée en Europe et dans le reste du monde dès le début des années 1920. Elle fut aussi adaptée pour une utilisation par les services militaires et diplomatiques de nombreuses nations.

Son utilisation la plus fameuse fut celle de l’Allemagne nazie et de ses alliés, avant et pendant la Seconde Guerre mondiale.

Bien qu’elle fût considérée avant la Seconde Guerre mondiale comme sûre par ses utilisateurs, les cryptologues britanniques (reprenant les travaux commencés par leurs homologues polonais, transmis à l’ambassade de Grande-Bretagne deux jours avant l’invasion par l’Allemagne dont la Pologne avait été ainsi informée) furent, à plusieurs reprises et sur de longues durées, capables de décrypter les messages protégés par ces machines avec des bombes électromécaniques (voir Cryptanalyse d’Enigma). Les informations obtenues grâce à cette source leur donnèrent un net avantage dans la poursuite de la guerre. Il a été estimé que la guerre en Europe s’est terminée au moins un an plus tôt grâce à la cryptanalyse du code allemand, dans lequel le déchiffrage des informations codées par Enigma a joué une part importante . Bien que la machine ait des faiblesses intrinsèques, les erreurs faites par les codeurs utilisant Enigma, ainsi que les piètres décisions politiques des autorités, ont aussi joué un rôle important en diminuant la complexité du décodage des messages.

Brièvement, la machine Enigma chiffre les informations en réalisant le passage d’un courant électrique à travers une série de composants. Le courant est transmis en pressant une lettre sur le clavier. Après sa traversée dans un réseau complexe de fils, une lampe indique la lettre chiffrée. Le premier composant est une série de roues adjacentes, appelées « rotors », qui contiennent les fils électriques utilisés pour coder le message. Les rotors tournent, variant la configuration complexe du réseau chaque fois qu’une lettre est tapée. La machine Enigma utilise habituellement une autre roue, nommée « réflecteur », et un composant, appelé pupitre de connexion, permettant de complexifier encore plus le processus de chiffrement. Lire la suite

Photo de Fréderic André: Voir son site sur la cryptographie et la machine  Hagelin

 

Vous aimerez aussi...